La Restanque

La restanque


Mur de pierres sèches qui soutient les cultures au niveau supérieur en évitant l’érosion de leur fondation.


Ce site n’a pas d’autre ambition.

 visites

Pourquoi ne pas avoir compris plus tôt ?

Il aura fallu qu’il fasse ce voyage pour prendre conscience, dans ce jardin, de la sécheresse de ses sentiments.

Comment en était-il arrivé à renoncer à ses rêves, à oublier ses serments de jeunesse ?

La colère est-elle plus facile à manifester que la bienveillance ?

Fallait-il qu’il se sentît si faible pour se croire obligé de jouer les bravaches ?


Dix nouvelles :

Karesansui

Le peintre oublié

Le tableau du Batave

La loterie du boulanger de Sant-Antounin

Un crime au pied levé

Un dimanche, seul

Les homards

Les trois vieux sur un banc

Si nous nous revoyons, faites-moi penser à ne pas vous parler

Le percepteur érotomane




« Où est Akemi ? »

« Que disait-elle tout à l’heure ? »

« Il faut savoir apprécier la quiétude d'être seul sans solitude ».

« La quiétude ? Ai-je été une seule fois peinard dans ma vie ?

Pessimiste, d’accord ; toujours voir le mauvais côté des choses.

J’ai cru que mon attitude et mes choix me permettraient de les dépasser. Pour quelle satisfaction ? Je n’ai jamais été tranquille. Rongé à l’intérieur ! »

« Combien de gens m’ont tendu une main que j’ai refusée de prendre. Trop fier, trop con ! »

« Et jusqu’à maintenant, me complaire à me flageller, encore un effet de l’égocentrisme. Trop vieux pour que ça s’arrête. »

« Que disait Akemi ? Ce mot arrêté, suspendu. »

« KARESANSUI »

Le jardin zen, le jardin sec !


« Fatigué. Trop fatigué. »

« Me coucher au bord de ce jardin du néant, et ne plus bouger. Achever là, cette vie désastreuse. »


Romain sursaute, une main s’est posée sur son épaule.

— Alors, Monsieur Demari, comment trouvez-vous ce jardin sec.

— Bien moins sec que mon esprit.

— Il fait toujours cet effet à ceux qui le découvrent. Son apparente simplicité éclaire les sceptiques en leur ouvrant les yeux sur leurs difficultés illusoires. L’incompréhension disparaît quand la sérénité s’installe.


Akemi s’assied au bord du jardin, à côté de Romain Demari. Ils ne parlent plus.

Chacun s’évade dans ses pensées.

Akemi Suzuki s’imagine à Paris. Y trouverait-elle le goût de vivre et la soif d’être active, pour sortir de l’apathie qui la gagne peu à peu à Tokyo ? Enfin, se libérer du carcan des traditions.


Romain Demari se demande s’il ne ferait pas mieux de finir sa vie dans ce pays qui apaise ses angoisses. Il sent qu’il n’aurait plus besoin d’être violemment en opposition avec tout le monde.

S'ouvrir aux autres, en serait-il encore capable ?


Discipline : Nouvelles        

Parution :  octobre 2019

Format : 120x190 mm     Nombre de pages : 288

ISBN:   978-2-312-07017-9

GENCOD : 3019000006902

Aperçu

Pour commander :

Auprès de l’éditeur : www.leseditionsdunet.com

Sur les sites Internet : Amazon.fr, Chapitre.com, Fnac.com, etc.

Auprès de votre libraire habituel